99 STATISTIQUES

crédit photos Liz Hingley

Nous sommes 100 comédiennes : 39 francophones, 23 anglophones, 38 sinophones….

43 femmes ont rejoint le projet grâce à La Ruche, soit directement, soit par le biais des coordonnatrices. Cannelle et Emmanuelle, coordinatrices du groupes 7, ont été particulièrement actives sur ce point.
Nous avons réussi à assurer un bon équilibre franco-chinois notamment grâce  au relais de l’alliance française et de campus France.

J’ai reçu des messages très émouvants de jeunes femmes chinoises voulant participer au projet.

En cachette des parents:
“I am interested in perform, but I do not have any experience performing. I know my chosen opportunity is very slim and I never told my parent this thing, I guess they will not agree with me, but I decided to send a message to you”

Les minorités:
 “I am a girl come from Chinese Xinjiang. My name is Almira. I am a Uyghur (it’s a minority) and I study in Shanghai Customs College now. I am very interested in your play when I see the news on the Internet. But my English isn’t great, I have no confidence in myself. So I want to know more about this play. Thank you”.

Le féminisme:
“I’m a year three female student in Shanghai Jiao Tong University. I saw the recruitment information of your drama 99 online and I’m interested in it. I’m also very interested in feminism. So I wonder if I could get this opportunity”.

How to become a woman?
 “I’m 22 years old. It seems that I’m not qualified for the student role as I just graduated last year, but I am so interested in acting and wondering ‘how to become a woman’, I believe it will have a great effect on me if I got this chance to share my stories and being apart in this drama.”

20 nationalités sont représentées. Les femmes Françaises et Chinoises forment la majorité (80%) mais nous avons aussi des femmes belges, italiennes, russes, colombiennes, costaricaine, israéliennes, mexicaines, japonaises, espagnoles, macédoniennes, bulgares, américaines, anglaises….

4 répétitions ont eu lieu au théâtre avec Geneviève et Laetitia et d’autres ont été organisées par les coordonnatrices. Les répétitions sont énergisantes. Le théâtre permet de se retrouver en oubliant son image, de relaxer son corps et d’exprimer des émotions nouvelles. Cela fait du bien. Après les répétitions, l’ambiance est festive !  La dernière fois, deux comédiennes se sont lancées dans un tour de chant improvisé.

Nous sommes aujourd’hui à 5 mois et quelques jours du levée de rideau…

Geneviève Flaven.

stat3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *